Accueil Culture Scènes

«Uwrubba», un miroir qui invite à réfléchir

La nouvelle création des frères Thabet rassemble musiciens et danseurs autour du mythe de Narcisse, de la poésie de René Char et de nombreux questionnements.

Article réservé aux abonnés
Chef adjoint au service Culture Temps de lecture: 3 min

Nous ne voulons pas imposer notre vision au public », affirment en chœur Ali et Hèdi Thabet. « Nos spectacles sont ouverts pour que chacun puisse l’interpréter à sa façon, se poser des questions… » C’est sans doute plus vrai que jamais avec Uwrubba, la dernière création des deux frères, qui brasse une multitude de thèmes en partant du mythe de Narcisse. On y évoque bien sûr la question de l’image mais aussi celle de l’exil, du devenir de l’Europe, du rapport des artistes au public, de la manière dont nous nous montrons aux autres et de la manière dont ceux-ci nous regardent, du rejet de celles et ceux qui sont différents, du besoin d’être ensemble, de se parler, de se toucher…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Scènes

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs