Accueil Sports Football Diables rouges

Un beau coup à jouer en défense centrale chez les Diables rouges

Avec l’absence des tauliers de l’équipe nationale et la retraite de Vermaelen, les jeunes sont prêts à saisir leur chance dans le trio défensif. Que ce soit Faes, Bornauw, Theate ou Van der Heyden, la réussite de ce rassemblement pourrait assurer leur avenir chez les Diables.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Cent quatre-vingts minutes pour changer un destin national… ou pour se tirer une balle dans le pied. Ces deux matches amicaux contre l’Irlande et le Burkina Faso auront un intérêt certain pour tracer les contours, du moins en partie, du visage de la future défense centrale des Diables rouges. Un enjeu loin d’être anodin, dans la mesure où la vieille garde se fait de plus en plus vieillissante (33 ans pour Toby Alderweireld et 34 pour Jan Vertonghen) et que l’un des tauliers (Thomas Vermaelen en l’occurrence) vient de tirer sa révérence. Dans son esprit, Roberto Martinez a déjà ébauché une short-list de jeunes défenseurs centraux susceptibles de prendre du galon, d’assurer la relève à moyen et long termes.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs