Accueil Guerre en Ukraine

Douguine, l’homme qui souffle à l’oreille de Poutine

Philosophe sulfureux de la renaissance de la Russie, Alexandre Douguine exerce-t-il une influence importante sur le président russe ? Beaucoup le pensent et le voient comme le « Raspoutine de Poutine ».

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Vladimir Poutine charrie la réputation d’un homme qui décide seul. Plus encore depuis la crise sanitaire. Mais qui influence ses décisions ? D’aucuns, en Russie comme ailleurs, pointent le doigt vers les idéologues ultranationalistes, et surtout vers un philosophe du nom d’Alexandre Douguine (souvent orthographié « Dugin », à l’anglaise). Ce polyglotte bardé de diplômes né en 1962 à Moscou a été traité par certains de « Raspoutine de Poutine » en allusion au mystique qui avait réussi à devenir le confident du couple impérial russe entre 1907 et 1916, année de son assassinat.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

26 Commentaires

  • Posté par Marchal Michel, mardi 22 mars 2022, 17:02

    Se libérer du libéralisme, je n'y aurais jamais pensé.

  • Posté par Van Obberghen Paul, mardi 22 mars 2022, 16:48

    @ Staquet Jean-Marie "La démocratie à l’Occidentale (pour ce qu’il en reste) n’est PAS vue comme ça « universellement »" La Démocratie est bien une valeur universelle en soi, peu importe comment elle est perçue à gauche ou à droite, extrêmes généralement. La Démocratie Libérale est une valeur universelle en cela qu'elle est la seule forme de gouvernance qui permette de garantir la coéxistance pacifique – autant que faire se peut – de toutes les idées, idéologies, croyances, religions, ethnies et autres... La SEULE à pouvoir garantir durablement la Liberté de TOUS, y compris la vôtre et celle de tous ceux qui s'activent à la détruire méthodiquement. L'incontournable Churchill disait déjà que la Démocratie est le plus mauvais des systèmes, à l'exclusion de tous les autres. Partout où la Démocratie est en déclin prononcé, et a fortiori, là où elle n'existe pas du tout, s'installent innéluctablement la confrontation violente, la guerre, la misère et la mort. C'est une constante qui se vérifie dans l'Histoire, aux travers des siècles, voire des millénaires. La preuve en est que l'Homme, partout et depuis qu'il est Homme, aspire à être Libre (Capitale intentionnelle) et n'a de cesse que de se battre pour se libérer des chaines qui l'entravent, sa vie durant s'il le faut. Et cela n'est rendu possible qu'en Démocratie. Beaucoup se soumettent et endurent l'esclavage de la tyranie par peur sans doute, d'être le suivant à monter à l'échaffaud. D'autres vivent dans une prison dorée dans laquelle on leur a fait croire qu'ils y sont libres et ils le pensent vraiment. Et puis il y a ceux qui s'y sont fait, parce qu'ils y sont privilégiés, d'une manière ou d'une autre, et profitent substantiellement de leur statut d'esclaves coopératifs. Ceux-là sont les véritables vermines de la société des Hommes et je n'ai que mépris pour leur lâcheté et leur veulerie. Ils sont le cancer de l'Humanité. Qu'en pensez-vous?

  • Posté par Grulois Stanislas, mardi 22 mars 2022, 22:34

    J'ai l'impression que staquet fait partie du dernier lot décrit: les esclaves coopératifs.

  • Posté par Staquet Jean-Marie, mardi 22 mars 2022, 16:58

    Je pense que vous êtes le roi absolu de la pétition de principe, qui consiste à postuler et tenir pour acquis ce qu’on cherche à démontrer.

  • Posté par Van Obberghen Paul, mardi 22 mars 2022, 16:17

    @ Staquet Jean-Marie "La démocratie à l’Occidentale (pour ce qu’il en reste) n’est PAS vue comme ça « universellement »" Vous avez raison, la Démocratie Libérale est en déclin partout, grâce, entre autres, à vous, une de ces fourmis ouvrières de la fascosphères, une myriade d'entre-elles, qui s'activent à la détruire. Mais vous me trouverez, moi comme d'autres, toujours sur votre chemin pour tenter de vous stopper.

Plus de commentaires

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs