Accueil Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine: selon Biden, Poutine envisage d’utiliser des armes chimiques et biologiques

Pour le président américain Joe Biden, il est clair que la Russie envisage d’utiliser des armes chimiques et biologiques en Ukraine. Un tel acte entraînerait une réponse occidentale très forte.

Temps de lecture: 2 min

Le président américain Joe Biden a assuré lundi qu’il était « clair » que la Russie envisage d’utiliser des armes chimiques et biologiques en Ukraine, avertissant qu’une telle décision entraînerait une réponse occidentale « sévère ».

« Il est dos au mur », a expliqué M. Biden à propos du président russe Vladimir Poutine, soulignant que Moscou a récemment accusé les Etats-Unis de détenir des armes chimiques et biologiques en Europe. « C’est simplement faux. Je vous le garantis », a-t-il insisté lors d’une réunion avec des dirigeants d’entreprises américains à Washington.

« Ils (les Russes) assurent aussi que l’Ukraine possède des armes chimiques et biologiques en Ukraine. C’est un signe clair qu’il (Vladimir Poutine) envisage d’utiliser ces deux types d’armes », a-t-il poursuivi.

Le président américain réitère ainsi un avertissement lancé au début du mois après que des représentants russes ont accusé l’Ukraine de chercher à cacher un programme supposé d’armes chimiques soutenu par Washington.

Un avertissement

« Maintenant que la Russie a émis ses fausses accusations et que la Chine semble faire sienne cette propagande, nous devons surveiller tout possible recours par la Russie à des armes chimiques ou biologiques en Ukraine », avait prévenu la porte-parole de la Maison-Blanche Jen Psaki sur Twitter.

Joe Biden a répété lundi que l’utilisation de telles armes exposerait Moscou à une rétorsion « sévère » de la part des puissances occidentales, sans préciser leur nature.

Vladimir Poutine « sait qu’il y aura des conséquences sévères en raison du front uni de l’Otan », a-t-il averti, sans plus de précision.

M. Biden a aussi assuré avoir averti son homologue russe d’une forte réponse américaine en cas de cyberattaques contre les infrastructures vitales des Etats-Unis.

« Nous avons eu une longue conversation à propos des conséquences s’il s’adonnait » à des cyberattaques, a déclaré le président américain en référence à un sommet avec son homologue russe l’an dernier à Genève.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par MORNARD PASCAL, mardi 22 mars 2022, 17:49

    Tout ce que dit Biden le sénile est parole d’Evangile dans ces colonnes. C’est affligeant .

  • Posté par NICODEME CLAUDE, mercredi 23 mars 2022, 18:06

    Absolument d'accord. Et en plus, est-ce que les USA ne nous l'avait pas déjà fait celle-là ? Armes chimiques dont on présentait une petite fiole à l'ONU et armes de destruction massives. Tellement bien cachées qu'on ne les a jamais trouvé. Quant aux " laboratoires de recherche ukrainiens où sont étudiés de dangereux agents pathogènes" (sic autre article) ils sont connus même de l'OMS et soutenu par... les USA... M'enfin (puisque Gaston est revenu)!

  • Posté par Rabozee Michel, mardi 22 mars 2022, 8:47

    Les composants utilisés dans de telles compositions chimiques/biologiques sont assez bien retraçantes vers ceux qui les produisent. Le credo de Poutine de dire que ce sont des fabrications américaines ne tiendrait pas (vis-à-vis de l'Occident, car le message vers les Russes sera de toute façon biaisé et corrompu). Mais je crains il soit assez fou pour quand même les utiliser.

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une