Accueil Société

Vincent Van Quickenborne: «Les sanctions sur la route ont été fortement augmentées»

Le ministre de la Justice est revenu sur le drame qui a eu lieu ce dimanche à Strépy-Bracquegnies et a expliqué en quoi les peines en matière de sécurité routière ont été renforcées cette année.

Temps de lecture: 2 min

Le ministre de la Justice Vincent Van Quickenborne (Open-VLD) était l’invité de la Première ce mardi matin. Le conducteur du drame qui a eu lieu à Strépy-Bracquegnies ce dimanche a été placé sous mandat d’arrêt et inculpé pour homicide involontaire, ainsi que pour coups et blessures involontaires. Le passager a été inculpé pour non-assistance à personne en danger et a été remis en liberté sous conditions.

« Le bilan est toujours de six morts. C’est une tragédie, mes pensées vont vers les familles », a expliqué le ministre de la Justice.

Une différence sur la route entre la Wallonie et la Flandre

« En Wallonie, on constate 68 personnes tuées sur les autoroutes sur une année, alors qu’en Flandre il s’agit de 50 morts. Nous avons donc créé un parquet national pour la sécurité routière, pour que cela vaille pour tout le territoire. »

En Wallonie, des marges de tolérance peu explicables existent encore. Mais pour le ministre de la Justice, « la chance d’être attrapé va augmenter fortement ».

« Dans 30 % des cas d’accident mortel, la vitesse est responsable. Nous avons récemment fortement augmenté les peines. »

Des peines renforcées sur la route

« Le risque zéro n’existe pas », selon le ministre de la Justice, invité ce mardi matin sur La Première. « Mais le risque d’être attrapé augmente. Et cela vaut pour l’excès de vitesse, le contrôle du GSM et la conduite sous influence d’alcool et de drogue. En 2022, la justice a décidé de tripler le nombre de tests salivaires, passant à 100.000 tests. Les peines ont été fortement renforcées. Et c’est en sanctionnant que les gens vont adapter et changer leurs comportements. »

Vincent Van Quickenborne a ajouté : « Une personne qui filme ses comportements dangereux au volant peut être auditionnée et sanctionnée. Il est nécessaire que la police et le parquet veillent plus souvent sur Internet. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par collin liliane, mardi 22 mars 2022, 11:50

    "En Wallonie, des marges de tolérance peu explicables existent encore"... Et comme par hasard, elles n'existent pas en Flandre. Quant aux mesurettes actuelles, elles ne servent à rien. Le jour où on aura enfin de courage de les remplacer par de véritables sanctions allant jusqu'à la confiscation immédiate de la voiture en cas de vitesse excessive ou de conduite sous influence, tout le monde se tiendra enfin à carreau.

  • Posté par Drumberg Benoit, mardi 22 mars 2022, 9:45

    Il raconte une fois de plus n'importe quoi ! On le constate encore à Strepy ...6morts = 5ans de prison max . Si c'est ça qu'il appelle de la sévérité ! Pure propagande politique .

  • Posté par dams jean-marie, mardi 22 mars 2022, 9:25

    Que tous les véhicules soient équipés de détecteurs de drogue et d'alcool obligatoirement ! Remplacer les jantes alu par ces équipements .... Reste à voir si c'est pour la sécurité ou pour faire le plein d'amendes avec ces nouveaux aménagements dont parle le ministre..

  • Posté par dekoker philippe, mardi 22 mars 2022, 10:32

    La réponse est dans votre question....les radars sont rarement mis aux endroits dangereux mais ou ils rapportent il en va de même pour tous ces brols...

  • Posté par dekoker philippe, mardi 22 mars 2022, 9:08

    LA vérité est qu'il n'en n'a rien à foutre des morts..c'est un prétexte facile pour se faire plus d'argent avec les PVs..comme l'écologie sera un prétexte tout trouvé pour ramener opportunément la vitesse à 110 car comme le gens roulent moins vite à cause du prix de l'essence les pvs rapportent moins...

Plus de commentaires

Aussi en Société

Un nouveau code pénal présenté avant cet été, mais sans le féminicide

Le ministre de la Justice annonce vouloir passer la réforme du code pénal en première lecture avant l’été. Si celui-ci, vieux de plus de 150 ans, doit être dépoussiéré et mieux organisé, ses auteurs estiment qu’il faut être prudents avec la notion de féminicide, que certains souhaitent y intégrer.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko