Accueil Société

L’avocat du conducteur de Strépy-Bracquegnies: «Même s’il avait roulé à 50 km/h, il aurait fait des dégâts»

Frank Discepoli, avocat du conducteur inculpé pour homicide involontaire dans le drame de Strépy-Bracquegnies, affirme au « Soir » que son client n’était pas en état d’alcoolémie au moment des faits.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Les deux auteurs des faits qui se sont déroulés à Strépy-Bracquegnies, ce dimanche matin, et qui ont coûté la vie à six personnes, ont été auditionnés toute la nuit jusque 1h du matin par la juge d’instruction de Tournai. Elle a décidé d’inculper les deux hommes : le conducteur est inculpé pour homicide involontaire et le passager du véhicule pour non-assistance à personne en danger, d’après le ministre de la Justice, Vincent Van Quickenborne (Open VLD). Le Soir a pu s’entretenir avec Frank Discepoli, avocat du conducteur.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par dams jean-marie, mardi 22 mars 2022, 18:35

    "Une imprudence" : tout est dit !!! Les avocats dans leurs délires deviennent finalement plus coupables que leurs clients !!!

  • Posté par Moriaux Raymond, mardi 22 mars 2022, 10:27

    Oui, bon, attendons avant de nous emballer.

  • Posté par Desmet Marc, mardi 22 mars 2022, 10:27

    "S’il avait roulé à une vitesse de 50 km/h, il aurait fait des dégâts" ... Faire tant d'années de droit pour sortir une ânerie pareille!!! c'est de niveau primaire! Attendons l'enquête, mais curieux de connaître la vitesse réelle du bolide en ligne droite à 4,5, heures du matin en sortie de boîte ???

  • Posté par Lambert André, mardi 22 mars 2022, 13:28

    Effectivement, car par cette sortie, ce baveux essaye de dédouaner son client en tentant de justifier que la vitesse ne serait pas uniquement la cause de ce drame, mais bien la présence du groupe sur la voie publique. Ces baveux ont le don pour justifier l'injustifiable !

  • Posté par Quin Jean-Michel, mardi 22 mars 2022, 10:25

    Il se fiche de la gueule de qui cet avocat?Une lente entrée dans un cauchemard! Mais le cauchemard n'est pas pour cette ordure ,mais bien pour les victimes.Une gamine de 18 ans se retrouve sans parent,voilà le vrai cauchemard qui commence pour elle.Un avocat doit défendre ses clients,mais il y a une certaine décence à garder,et là,franchement il l'a dépasse

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs