Accueil Belgique

Jemeppe-sur-Sambre: aucune infrastructure, mais la promesse d’avancer

En matière de politique cyclable, la commune namuroise de Jemeppe-sur-Sambre fait figure de cancre.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

En matière de politique cyclable, la commune namuroise de Jemeppe-sur-Sambre fait figure de cancre. La commune namuroise est tout simplement bonne dernière du baromètre vélo. Jean-Christophe Pirlot ne dira pas le contraire. Le Jemeppois se rend à vélo deux fois par semaine sur son lieu de travail, situé à Sambreville, à 10 kilomètres de son domicile. Et sur son itinéraire, c’est la débrouille. « Rien n’est fait pour les cyclistes, il n’y a aucune piste cyclable. Du coup, je roule comme je peux à droite de la chaussée, entre les voitures et le trottoir. Ce n’est pas du tout sécuritaire. Et puis, l’autre problème, c’est que de nombreux accotements sont en mauvais état. Pour éviter les nids-de-poule, je dois souvent me déporter, ce qui déplaît souvent aux automobilistes », raconte-t-il. Sur le territoire communal, on dénombre une seule piste cyclable entretenue par la Région wallonne, sur la nationale 90. Et c’est à peu près tout.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs