Accueil Culture

«Je n’aime pas parler de moi»

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Dire qu’il fut un temps où il ne savait absolument pas à quoi se consacrer dans la vie. A l’époque, même ses parents avouaient n’avoir aucune idée de ce qu’ils allaient pouvoir faire de cette sorte d’ado attardé (sic), estimant alors qu’il n’aimait rien, le trouvant… mou ! Orelsan est aujourd’hui l’un des plus gros vendeurs de disques en francophonie. Entouré par une équipe de fidèles, il s’est multiplié façon chef d’entreprise mais sans avoir l’air d’y toucher, entre production de films, de clips et coproduction de tournées, marque de fringues, et on devrait même le voir dans le prochain Astérix et Obélix, celui de Guillaume Canet, L’empire du milieu, dans le rôle de Titanix. Mais… oui, il se reconnaît toujours une certaine nonchalance !

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs