Accueil Société Régions Wallonie

Près de 170 pistes pour éviter le pire en cas d’inondations majeures

La commission d’enquête doit approuver ses recommandations ce jeudi. Où il est question de mieux gérer les barrages et de former des citoyens volontaires pour les crises.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 6 min

Réunie ce jeudi à Namur, la commission parlementaire d’enquête sur les inondations de juillet 2021 doit adopter les recommandations nées de 120 heures d’audition et de débats. Riche de près de 170 propositions, le texte devra encore être approuvé en séance plénière, le jeudi 31 mars. Il reviendra ensuite au gouvernement wallon et aux administrations concernées de passer à l’acte pour améliorer la prévention et la gestion d’une crise d’une telle ampleur.

Les conclusions dont il est question ici font l’objet d’un accord entre les trois formations de la majorité (PS, MR et Ecolo) et les Engagés (ex-CDH), dans l’opposition. Le PTB n’a pas été associé aux discussions et devrait proposer son propre texte. Le parti d’extrême gauche dénonce déjà « l’opacité » de la démarche menée par les autres partis politiques.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Lhermitte Jean-Yves , vendredi 25 mars 2022, 8:19

    On ne veut pas des pistes, on veut des actes.

Aussi en Wallonie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs