Accueil Monde France

Un camp de réfugiés va ouvrir ses portes à Paris

Les campements informels sont régulièrement démantelés par les pouvoirs publics français.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

La maire de Paris Anne Hidalgo a annoncé mardi son intention de créer un camp de réfugiés dans la capitale française, où des campements informels sont régulièrement démantelés par les pouvoirs publics, notamment pour des questions de sécurité et de salubrité.

Ce camp respectera les «conditions réglementaires» et «celles des camps de réfugiés et de migrants édictées par l’ONU et le HCR» (Haut Commissariat pour les réfugiés), a-t-elle assuré lors d’une conférence de presse.

Il s’inspirera du premier camp ouvert en France selon les normes du HCR, à Grande-Synthe (nord), avec des hébergements modulaires, «qui puissent être installés rapidement» mais avec «tout le confort nécessaire».

L’édile socialiste a expliqué que «plusieurs sites au nord de Paris» avaient été «identifiés» pour l’accueillir.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs