Accueil Culture Livres

Erik Orsenna à propos des «Mots immigrés»: «Pas le grand remplacement: le grand enrichissement»

Erik Orsenna et Bernard Cerquiglini racontent l’histoire des mots immigrés. Histoire de montrer que le français n’est pas une langue si pure que d’aucuns aimeraient le croire.

Lisez le premier chapitre.

Article réservé aux abonnés
Responsable des "Livres du Soir" Temps de lecture: 4 min

Depuis La Grammaire est une chanson douce, Erik Orsenna utilise le conte pour célébrer la langue française, comme La fabrique des mots, La révolte des accents, Les chevaliers du subjonctif, L’amitié des mots. Voilà maintenant Les Mots immigrés. Et ce n’est pas un simple amusement linguistique autour du français. Ce livre est vraiment le bienvenu dans une période où, en France mais ailleurs aussi, la question de l’identité suscite des débats de plus en plus violents.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs