Accueil Société

L’ecstasy made in Belgium revient en force en Europe

Quasi disparue dans les années 90, cette drogue « rebrandée » revient sur le devant de la scène. Anvers reste une des championnes toutes catégories en termes de substances retrouvées dans les eaux usées d’une ville.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Dans son dernier rapport sur les drogues présenté ce mardi à Lisbonne, l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT) met en avant la recrudescence de la consommation de MDMA (de l’ecstasy remise au goût du jour). 1,7 % des jeunes Européens âgés de 15 à 34 ans ont consommé le produit durant les douze derniers mois.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs