Accueil Belgique Politique

Charles Michel sur son mannequin pendu: «J’espère que mon fils ne l’a pas vu»

Le Premier ministre a réagi à l’image choc de la journée.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Le Premier ministre, invité ce mardi soir sur RTL-TVi après une journée de grèves dans les services publics (lire le résumé de son intervention ici), a été interrogé sur l’image choc de la journée. Son effigie a été pendue et brûlée par des syndicalistes à Mons.

À Mons, un cortège de la CGSP a marché dans les rues de la ville avec à sa tête un « prisonnier » habillé en bleu et portant une pancarte avec une photo de Charles Michel. Sur la Grand-Place, les manifestants ont ensuite symboliquement pendu un mannequin représentant le Premier ministre.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs