Accueil Société

Sida: baisse des contaminations par injection

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Les nouveaux cas de contamination par injection du virus du VIH continuent de baisser. L’OEDT y voit le résultat positif des programmes nationaux d’échange de seringues. En effet, en 2014, « au moins 36 millions de ces seringues ont été échangées en Europe », s’est félicité Alexis Goosdeel, directeur de l’Observatoire. 1.236 nouveaux cas de VIH ont été signalés suite à l’injection de drogues. Il s’agit du chiffre le plus faible enregistré depuis dix ans. Toutefois une pratique inquiète : les « slamming parties ». Très localement, au Luxembourg, en Irlande et en Grande-Bretagne, des populations gays très marginalisées pratiquent en groupe l’injection de méthamphétamine combinée à l’usage d’autres stimulants et au GHB (la « drogue du viol »), le tout en ayant des pratiques sexuelles à risque. Le rapport de l’Observatoire insiste sur la priorité à accorder à l’identification de ces pratiques ainsi qu’aux réponses à y apporter.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs