Accueil La Une Économie

Chedli, l’ange de Marie-France

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Marie-France (41 ans) et ses deux enfants étaient en vacances chez des parents quand les inondations ont eu lieu. Marie-France, qui habite à Angleur, a vu sa cave entièrement inondée et 1,2 mètre d’eau partout au rez-de-chaussée. « Tout était à jeter », résume-t-elle. « Heureusement des gens, qu’on ne connaissait même pas, sont venus. Ils m’ont aidée à mettre les murs à nu, etc. » Mais la moisissure est arrivée… « Franchement, l’expert en assurance a été correct. L’assurance pour le contenu de la maison, c’est OK. Celle pour le bâtiment, c’est plus compliqué. Les démarches administratives sont lourdes. Mère seule avec enfants ce n’est pas drôle, pour tout gérer il faudrait être en maladie ou arrêter de travailler. Moi qui suis très autonome, j’ai dû prendre sur moi et me dire que seule, je n’y arriverai pas. Ça devient long, il y a très logiquement moins de monde pour aider.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Vie privée: la Belgique une nouvelle fois mise en demeure

La Commission européenne a lancé une procédure d’infraction à l’encontre de l’Etat belge. En cause : les licenciements, en juillet dernier, du président de l’APD et de sa co-directrice et lanceuse d’alerte, Charlotte Dereppe. Des révocations, rappelle Didier Reynders, dont les conditions ne respectent pas le RGPD.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs