Accueil Société

L’emploi de coachs sportifs en plein boom

Les réseaux sociaux et les confinements ont rouvert la voie au sport pour le bien-être. La demande et la formation explosent. Mais la profession n’est toujours pas reconnue…

Article réservé aux abonnés
Journaliste de la cellule wallonne Temps de lecture: 5 min

Je recherche un soutien mental, moral, une personne qui a foi en moi et qui repousse mes limites. Sans viser particulièrement des améliorations physiques, même si c’est un plus bien évidemment. L’idée m’en est venue pendant le premier confinement. Pendant cette période de réflexion et de recentrage, j’ai compris que je devais travailler sur moi et apprendre à penser à moi davantage. J’ai donc commencé à faire du sport tous les jours dans mon appartement, mais j’ai vite compris que j’étais bloquée. Seule, on ne se pousse pas nécessairement à son maximum. La motivation commence à s’effriter et je me voyais stagner. Il m’est alors apparu évident de faire appel à un coach privé. Quand il est là, je sais qu’il va réussir à me motiver, à me dépasser même si je n’en ai pas vraiment l’envie sur le moment. Et au bout du compte, c’est devenu un ami, voire un psy. On peut parler de tout et de rien. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs