Accueil Présidentielle 2022

Présidentielle française: Zemmour prétend encore faire mentir les sondages

Sur une place du Trocadéro bondée, le candidat d’extrême droite a tenté ce dimanche de ranimer une campagne qui dévisse. Mais il a aussi adressé des messages à la droite pour « l’après ».

Article réservé aux abonnés
Envoyée permanente à Paris Temps de lecture: 5 min

Il voulait une démonstration de force. Ce serait le « plus grand meeting de la campagne », avait annoncé Eric Zemmour. Le candidat d’extrême droite à la présidentielle a fait le plein de ses partisans ce dimanche au Trocadéro, à Paris. « Nous sommes cent mille ! », a-t-il claironné sous le soleil. Le chiffre, impossible à vérifier, était peut-être en deçà. Mais le gigantisme était au rendez-vous.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par STORDIAU Pierre, lundi 28 mars 2022, 13:59

    Merci de laisser aux Français le soin de choisir LEURS politiques : nous avons nos propres casseroles chez nous ! Chacun chez soi.

  • Posté par Giefvan Agathe, dimanche 27 mars 2022, 21:10

    Prière d'intégrer mentalement que "Macron assassin" est outrancier mais "Poutine assassin" est obligatoire. C'est la nouvelle censure inquisitoriale.

  • Posté par Jeanine Delhait, lundi 28 mars 2022, 8:55

    vous avez raison de souligner l'hypocrisie médiatique et intellectuelle. Cependant vous trouverez dans les médias, les réseaux socio et dans la bouche des politiciens très démocratiques plus de propos ouvertement haineux et mensonges sur les arabes, les musulmans, sur les refugies hors Europe que sur les israéliens ou les juifs. La preuve zemmour, le pen et beaucoup de gens qui commentent ici ne se gênent pas et la rédaction laisse faire. leurs du dernier massacre d'enfants et de destructions du ghetto de gaza, il y a pas eu une seule condamnation d'aucun politicien européens ou américain. Zelensky s'en même réjouit et apporte son soutien indéfectible a netanyahu. les palestiniens, les libyens, les iraquiens, les afghan, les yéménites,.... auraient bien voulu recevoir 5% de la couverture mediatique actuelle et 1% de l'aide recu par les ukrainiens

  • Posté par Giefvan Agathe, dimanche 27 mars 2022, 21:17

    Critiquer Zemmour ou Mélenchon, c'est bien. Critiquer Macron, c'est "haineux"...

  • Posté par Giefvan Agathe, dimanche 27 mars 2022, 21:14

    La haine – et "l'incitation à la haine", en attendant l'incitation aà inciter à la haine – est très relative. Vous pouvez haïr les Russes ou Poutine, mais pas les Ukrainiens ou Volo-le-clown ; vous pouvez haïr les Juifs et Israéliens mais pas les Arabes ou les Palestiniens ; etc.

Aussi en Présidentielle 2022

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs