Accueil Monde Europe

Un week-end de Pâques «rouge» attendu sur les routes belges et européennes

Durant le week-end de Pâques, Touring s’attend à ce que le trafic soit très chargé le vendredi après-midi et le samedi matin en Belgique.

Temps de lecture: 2 min

Le week-end de Pâques sera rouge partout en Europe pour les départs les 14, 15 et 16 avril et pour les retours le lundi de Pâques 18 avril, indique lundi l’agence Touring Info Trafic. Les vacances de Pâques démarreront toutefois en douceur : les Belges sont, en effet, pratiquement les seuls en congé en Europe. Ailleurs les vacances commencent plus tard.

Pendant le week-end du 1er au 3 avril, Touring ne prévoit pas de problèmes de circulation pour les départs en Europe (vert). La circulation risque toutefois d’être intense en Belgique avec un risque de bouchons (orange) vendredi après-midi et soir (heure de pointe + départ) et samedi matin en direction de la côte et des Ardennes, selon Touring.

Pendant le week-end du 8 au 10 avril, il n’y aura que de petits bouchons en Belgique, Suisse, en Autriche et en Espagne le samedi 9 avril dans le sens des départs (orange). Ailleurs en Europe, le trafic sera fluide (vert).

Durant le week-end de Pâques, Touring s’attend à ce que le trafic soit très chargé le vendredi après-midi et le samedi matin en Belgique. L’organisation pour le trafic conseille donc de partir tôt le vendredi matin ou plus tard dans la soirée et le samedi à partir de midi.

Tout au long de ce week-end, la circulation sera également difficile sur les routes françaises, allemandes, suisses, autrichiennes, espagnoles et italiennes, d’après Touring.

Pour les retours, la circulation sera très dense le lundi de Pâques en fin d’après-midi et en soirée.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Patrick Schroeven, lundi 28 mars 2022, 15:16

    "Les Belges sont parmi les seuls en congé en Europe, les autres commencent plus tard..." Ben oui les autres ils n´ont pas des abrutis qui mettent le lundi de Pâques en fin de congé... ( et deux semaines aux mois de novembre et mars dans un pays où la météo à ces moments est vraiment pourrie)

  • Posté par Patrick Yamedjeu, lundi 28 mars 2022, 12:51

    La preuve que l'augmentation exponentielle des prix des carburants a peu d'effet sur la plupart des gens. Je sais que beaucoup répondront qu'on ne peut quand même pas arrêter de voyager.

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une