Accueil La Une Monde

Avec le Gothard, la Suisse met la montagne à genoux

Inauguration du tunnel ferroviaire le plus long du monde ce mercredi. Le deuxième tunnel du Saint-Gothard entrera en service régulier le 9 décembre. Cent trente ans après son ancêtre, perché à plus de 1.100 mètres d’altitude.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 2 min

Battus, les Français et les Anglais et leur tunnel sous la Manche ; enfoncés, les Japonais et leur tunnel de Seikan. Ce mercredi matin, la Suisse se hissera sur la plus haute marche du podium où se bousculent les tunnels ferroviaires les plus longs du monde. Il aura fallu 17 ans de travaux et bien davantage d’années de palabres et de préparation : avec ses 57 kilomètres de long (mais 152 km de galeries), le « tunnel de base » du Saint-Gothard décrochera la timbale. Ce monstre s’étendra sur la distance, à vol d’oiseau, de Bruxelles à Charleroi. Au-dessus : parfois près de 2.500 mètres de montagne. Car même s’il passe sous un massif gigantesque, le Saint-Gothard est un « tunnel de plaine » peu pentu, destiné à accueillir des lignes ferroviaires à presque grande vitesse. Les trains de marchandises et de passagers pourront y circuler à une vitesse de 250 km/h.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs