Accueil Sports Football Football à l'étranger

Karim Benzema: «Deschamps a cédé à la pression d’une partie raciste de la France»

Karim Benzema est revenu sur sa non-sélection pour l’Euro 2016.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

L’attaquant international du Real Madrid, meilleur buteur en activité de l’équipe de France, déclaré non sélectionnable en raison de sa mise en examen dans l’affaire du chantage à la sex-tape contre son coéquipier chez les Bleus Mathieu Valbuena, appuie son propos en rappelant les récents succès électoraux en France du Front national, qu’il qualifie de «  parti extrémiste  ».

Le sélectionneur de l’équipe de France Didier Deschamps «  a cédé à la pression d’une partie raciste de la France  » en ne le retenant pas dans la liste des 23 Bleus qui vont disputer l’Euro en France du 10 juin au 10 juillet, assure Benzema (28 ans, 81 sélections, 27 buts), dans cet entretien dont Marca a publié mardi soir de larges extraits sur son site internet.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Football international

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs