Accueil Culture Musiques

Isabelle de Spoelberch: l’eau claire de la belle musique

Appel à la source

Fiche - Responsable des "Livres du Soir" Temps de lecture: 1 min

Isabelle de Spoelberch est harpiste. Elle joue de la harpe celtique, mais aussi du kantele, du santur, du tambour sur cadre et du bol tibétain. Autour d’elle, Vardan Hovanissian au duduk arménien, Tristan Driessens à l’oud, Emre Gültekin au baglama, au diwan saz, au yayli saz, à l’üç telli, au rabab afghan, au bendir, au tombak. Et encore d’autres aux flûtes, à la guitare, à la contrebasse. Vous avez compris : il ne s’agit pas vraiment d’un disque de jazz. Et j’ajoute immédiatement : peu importe ! J’adore les sonorités de tous ces instruments exotiques, j’apprécie le soin avec lequel Seyir Muzik a enregistré cette musique, et je rêvasse gentiment à l’écoute de ces mélodies qui viennent du fond des âges. « Une musique sans mots, intuitive et libre, éclectique à l’image de nos vies et de nos amitiés », écrit Isabelle de Spoelberch dans le livret. Et on entend réellement cet amour de la musique et de ceux qui la font dans les 18 plages de ce double album : il nous emmène, avec Isabelle et Cie, dans les méandres de l’onirisme et de la contemplation. Un appel à la source qui fait couler l’eau claire et la belle musique.

2 CD Seyir Muzik

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une