Accueil Belgique

Michèle Gérard: «Gardons nos instruments de mesure»

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

Michèle Gérard est infectiologue au CHU Saint-Pierre, à Bruxelles.

Est-il dangereux de considérer que le covid est une maladie comme une autre ?

Pas si on continue à garder une tour de contrôle comme en aviation. Si je peux me permettre la comparaison, les avions tombent rarement, mais on les surveille tout le temps. A titre personnel, je pense qu’on ne doit plus trop stresser à cause du coronavirus, mais uniquement si on continue d’utiliser nos instruments de mesures précis et que les experts continuent leurs analyses. Il faut continuer à vérifier que les virus qui circulent sont toujours les mêmes en termes de transmissibilité, leur degré de sévérité, et pour cela, il faut donc continuer à faire un minimum de tests, en particulier sur les formes sévères.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs