Accueil Économie Entreprises

L’extension d’Alibaba à Liege Airport s’ouvre aux questions

La séance d’information préalable à l’étude d’incidences sur l’environnement a lieu ce mardi. Les riverains et les opposants à l’e-commerce comptent bien s’y faire entendre.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Ce mardi doit se dérouler la « RIP » concernant l’extension d’Alibaba à Liege Airport. Cette « réunion d’information préalable » correspond à la procédure introduite par Alibaba Smart Hub Belgium de construire et d’exploiter (permis unique) par Cainiao « trois nouveaux halls en extension d’un établissement de traitement de fret aérien existant. Les nouveaux halls couvrent une superficie de bâtiments d’environ 69.000 m² et sont accompagnés d’auvents, de bureaux, de parkings, d’abords et d’aménagements extérieurs. ». Pour rappel, Cainiao, la filiale logistique d’Alibaba exploite déjà, à Liège, un premier entrepôt de 30.000 m2 sur le site de l’aéroport et son intention à plus longs termes, 2026, est d’étendre son hub (nœud de coordination) sur 120.000 m2, avait annoncé le géant chinois lors de l’inauguration du premier entrepôt en novembre 2021. Liège a ainsi été choisie, comme Kuala Lumpur et Hong Kong, pour héberger un hub du géant chinois de l’e-commerce.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par Fonder Daniel, mercredi 30 mars 2022, 10:05

    Cette séance d'information montre que tout cela est fait avec beaucoup de séreux, bien plus que tout ce qui se développe dans les zonings environnants l'aéroport ... où se développe le transport par route faute de véritable développement volontariste du rail les projets patinent depuis 20 ans et seuls des trains chinois arrivent ! Les originaux de stop Alibaba et autres activistes NIMBY étaient largement représentés, les anti-aviation aussi avec de longs discours de propagande ... et même un original du plateau de Herve aux oreilles particulièrement sensibles ... bref, deux présentations concises, quelques questions et d'interminables discours d'activistes face à des organisateurs patients et surtout de grands absents (les responsables du développement de l'aéroport).

  • Posté par collin liliane, mardi 29 mars 2022, 0:04

    Pourquoi acheter la camelote inutile d'un pays qui soutient Poutine?

  • Posté par Fonder Daniel, mercredi 30 mars 2022, 10:12

    Chère Liliane ... pas de simplisme SVP. La camelote arrive par container bateau ou trains. L'avion est utilisés pour les commandes plus urgentes ou plus techniques qui en justifient le coût. La Chine et son régime pose question comme d'autres grands pays des environs ... mais il ne faut pas nier leurs grandes qualités. Explorez intelligemment Aliexpress et vous découvrirez par exemple du matériel pédagogique fantastique, de l'outillage créatif, des appareils aux techniques avancées. ... il y a bien des idées à prendre.

  • Posté par Ernotte Sébastien, lundi 28 mars 2022, 20:43

    Le giec edt extrêmement clair, il faut réduire drastiquement les vols en avion. Et la on veut augmenter le volume des vols? Ce qui vient d alibaba est douvent du lowvalue, non taxé, et sui va remplir nos poubelles de cacailles en plastique.

  • Posté par Fonder Daniel, mercredi 30 mars 2022, 10:19

    FAUX, tout ce qui vient est taxé avec des frais administratifs belges élevés et low-price ne veut pas dire low-value. Pour information, les cacailles en plastique ne viennent pas en avion; ... Ces 90% des jouets vendus en Belgique venus de Chine viennent par bateau ou maintenant par train.

Plus de commentaires

Aussi en Entreprises

Colruyt teste un nouveau service

Colruyt avait ouvert son premier magasin automatisé fin 2021 dans le centre de Gand. Le groupe avait déjà annoncé son intention d’en ouvrir d’autres dans un avenir proche.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs