Accueil Police et justice

Pourquoi la justice bruxelloise a mis «au frigo» 53 enquêtes financières

Depuis l’automne, une commission mise en place au sein du ministère public a déjà dû ranger 53 dossiers en « catégorie 3 ». Cela signifie que la police judiciaire bruxelloise n’enquêtera pas dessus, faute de moyens disponibles.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Le procureur général (PG) de Bruxelles Johan Delmulle en avait fait l’axe fort de son discours de rentrée judiciaire, en septembre dernier. Au regard du piteux état des effectifs de la Police judiciaire fédérale (PJF) de la capitale, avait-il dit, les autorités de l’arrondissement devront désormais se limiter dans le traitement de certaines enquêtes financières. Triste conséquence, avait-il ensuite fait comprendre, du dépeuplement qui sévit depuis des années au sein des DR 4 (Section financière) et DR (Financement du terrorisme) de la PJ bruxelloise. L’occasion de rappeler que ces deux services avaient dû collectivement faire face à une baisse de 15 % de leurs effectifs spécialisés entre janvier 2014 (103 enquêteurs) et septembre 2021 (87).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

17 Commentaires

  • Posté par Marlier Jacques, mercredi 30 mars 2022, 16:35

    Il est urgent que les gouvernements belges remettent la priorité de leur action sur ses pouvoirs régaliens, dont la justice. Ce gouvernement-ci semble commencer à le faire, mais avant cela, nous avons connu une très longue période de mépris du pouvoir politique vis-à-vis du judiciaire. D'ailleurs l'un de plus grands fossoyeurs de la justice n'a-t-il été pressenti pour devenir Premier ministre!

  • Posté par Raurif Michel, mercredi 30 mars 2022, 14:02

    Parce que notre gouvernement ne sait pas gérer les effectifs de police. , Gouverner c'est prévoir, dans tous les pays du monde, sauf bien entendu, en Belgique !!!!

  • Posté par Delpierre Bernard, mardi 29 mars 2022, 17:04

    Cette faillite des moyens organisée est un vrai scandale d'autant qu'au sein des services publics , bon nombre de personnes tournent leur pouces ou se morfondent devant l'inutilité de leur tâches , ils pourraient donc suppléer ce défaut de personnel et trouver dans des travaux très utiles matière à se revigorer ...Et cela ne demanderait qu'un peu de volonté politique et quelques talents d'organisation.

  • Posté par Steens Frédéric, mardi 29 mars 2022, 15:27

    Et pendant ce temps, les contribuables taillables et corvéables à merci continuent de devoir financer ce système fiscal en complète déliquescence. Un vrai scandale qui ouvre une voie royale au dérèglement social et à la mafia en col blanc.

  • Posté par Claude , mardi 29 mars 2022, 9:53

    Kubla sûrement enterré et pas mis au frigo!

Plus de commentaires

Aussi en Police et justice

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs