Accueil Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine: des négociations entachées de soupçons d’empoisonnement

L’Ukraine a besoin de manière urgente d’un cessez-le-feu. Mais à la veille de la reprise des pourparlers à Istanbul, un journal US a révélé que des négociateurs auraient été empoisonnés début mars. De quoi semer le doute sur la volonté russe d’aboutir.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Tandis qu’un round important de négociations entre la Russie et l’Ukraine débute ce mardi à Istanbul, le Wall Street Journal a révélé que l’oligarque russe Roman Abramovich, qui tente de jouer les médiateurs, et au moins deux négociateurs ukrainiens ayant participé à des pourparlers de paix à Kiev au début du mois de mars ont été « victimes d’une suspicion d’empoisonnement ».

Selon le journal américain, les trois hommes ont développé des symptômes incluant « les yeux rouges, un écoulement permanent de larmes douloureuses » et des problèmes d’irritation de la peau du visage et des mains, sans que cela mette leur vie en danger. Le WSJ évoque la piste d’une opération commandée par Moscou pour saboter les négociations de paix.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

21 Commentaires

  • Posté par lambert viviane, mardi 29 mars 2022, 18:29

    Sur le forum du Figaro, on n'assiste guère à des échanges grossiers de duettistes : ils sont d'office suspendus.

  • Posté par Smyers Jean-pierre, mercredi 30 mars 2022, 12:46

    Est-ce qu'on y publie aussi deux fois le même commentaire?

  • Posté par lambert viviane, mardi 29 mars 2022, 18:29

    Sur le forum du Figaro, on n'assiste guère à des échanges grossiers de duettistes : ils sont d'office suspendus.

  • Posté par Staquet Jean-Marie, mardi 29 mars 2022, 10:36

    La comparaison entre la Finlande et d’autres et l’Ukraine a toujours été débile en ce sens que le Soviétisme reposait sur 3 Républiques, à savoir la Russie, la Biélorussie et l’Ukraine, et sur la surreprésentation des deux dernières (surtout l’Ukraine) dans le personnel dirigeant et la dilution de la majorité démographique de la première. Ca n’excuse pas la Russie actuelle mais faire des parallèles comme ceux-là est toujours boîteux. L’Ukraine n’était pas une conquête soviétique, elle en était une composante motrice et décisive et les pratiques politiques qui ont cours en Ukraine ne diffèrent pas beaucoup des pratiques ayant cours en Russie. On n’a jamais vu d’Ukrainien voler au secours des « victimes de la Russie (en fait l’URSS). Mais bon, on s’accommode de tout. On a même un membre de notre noble Alliance qui occupe la moitié d’un autre pays depuis les années 1970 et proclame aujourd’hui ouvertement qu’il va accueillir les oligarques russes dont les autres neuneus ne veulent plus et n’applique évidemment les fameuses sanctions. Avec un tel niveau d’elasticité morale, on devrait envisager de faire rentrer la Russie dans l’OTAN avec l’Ukraine, ça calmerait les anxiétés russes, ça donnerait le prétexte pour remplacer la caricature qui préside la Biélorussie et au moins ça aurait une autre gueule sur la carte. En plus de l’accès aux énergies, on pourrait installer des batteries de missiles à 50 mètres de la frontière chinoise. Je laisse mon ami Paul VO terminer le scénario de BD. Il va sûrement encore réussir à me surprendre. Vive les artistes.

  • Posté par collin liliane, mardi 29 mars 2022, 13:42

    @ Staquet Et évidemment, pas de réponse sur le commentaire concernant l'Ukraine, on pouvait s'y attendre. Par ailleurs, aucun procès d'intention à votre égard, mais une simple constatation; ceux qui trouvent des excuses à Poutine sont soit des crétins, soit des salopards, soit des stipendiés. Pour le reste, vos attaques personnelles ne présentent qu'un seul intérêt, mais il est de taille car il parait qu'il est important pour le moral d'avoir une bonne nouvelle chaque jour. C'est donc un grand plaisir de se faire injurier par un type tel que vous et je vous remercie donc d'avoir ainsi contribuer à embellir ma journée. Sachant que je peux compter régulièrement sur vous pour ce type d'encouragement, je vous prie de recevoir d'avance à la fois mes plus vifs remerciements et l'expression de mon plus profond mépris.

Plus de commentaires

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs