Accueil La Une Belgique

La police aurait surveillé Mohamed Abrini avant le 13 novembre

Selon le Parisien, le domicile de « l’homme au chapeau » a été surveillé pendant longtemps.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Un temps considéré comme le 2e homme le plus recherché d’Europe après Salah Abdeslam, Mohamed Abrini, plus tard reconnu comme étant «l’homme au chapeau» de l’aéroport de Zaventem, était surveillé par la police belge. Selon le quotidien Le Parisien, qui révèle l’information mercredi, ces surveillances ont été opérées jusqu’au 13 novembre inclus, jour des attentats de Paris. Durant celles-ci, il aurait été régulièrement aperçu en compagnie de Salah Abdeslam.

Placé en garde à vue l’été dernier

D’après Le Parisien, Abrini a été placé en garde à vue le 27 juillet 2015 dans le cadre d’une enquête antiterroriste ouverte le 13 juillet.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Entretien Ducasse d’Ath retirée du patrimoine de l’Unesco: «Cette décision s’ancre dans un contexte critique pour le passé colonial»

L’institution explique son initiative en raison du « Sauvage », grimé de noir et introduit à la Ducasse d’Ath en 1873. Pour l’historienne Anne-Sophie Gijs, ce personnage s’inscrit dans une logique de supériorité héritée de la colonisation. Il faut en sortir. Ce qui est fondamental, c’est l’éducation et la contextualisation.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs