Accueil Société Régions Namur-Luxembourg

La fusion des hôpitaux peut aller de l’avant

Le recours des médecins de l’hôpital d’Auvelais a été rejeté

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Cela fait déjà plus de quatre ans que les hôpitaux publics de Namur et Auvelais ont fusionné. Depuis lors, les médecins du CHR d’Auvelais contestaient cette fusion, faisant toujours craindre que la lourde et longue procédure de mariage entre les deux institutions finisse par capoter. C’est cette fois terminé. La justice a tranché, et elle a déclaré que le recours du conseil médical d’Auvelais était « recevable mais non fondé ». Le processus de fusion est donc entériné pour de bon. À moins d’un appel des médecins, peu probable (voir par ailleurs). «  Cette décision ne change pas grand-chose, sauf qu’on n’aura plus ce stress latent d’une décision judiciaire  », réagit Étienne Allard (MR), président de L’ASBL chapeautant les deux hôpitaux. «  Maintenant, il est grand temps qu’on s’attaque au véritable enjeu, à savoir les investissements qui doivent être faits à l’hôpital d’Auvelais pour en assurer la pérennité.  »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Namur-Luxembourg

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs