Accueil Belgique Politique

Di Rupo sur la pendaison du mannequin de Michel: «Un débordement inacceptable»

L’ex-Premier ministre socialiste et bourgmestre de Mons a fermement condamné cette mise en scène.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Charles Michel pendu sur la Grand-Place de Mons… Les manifestants de la CGSP hennuyère ont le sens du (mauvais) buzz. L’image du mannequin à l’effigie du Premier ministre, sacrifié sur une potence a fait le tour des réseaux sociaux.

Bourgmestre de Mons, Elio Di Rupo n’a pas tardé à réagir. Rejetant la justification du « folklore » manifestant, il a annoncé via un communiqué qu’il « condamnait » un « débordement qu’on ne peut pas accepter ». Et ajoute : « Autant il est légitime de s’opposer aux idées et aux actes, autant il est inadmissible de toucher aux personnes. »

A votre avis: mannequin de Charles Michel pendu, dérapage ou folklore?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par PETITJEAN CHARLES, mercredi 1 juin 2016, 16:58

    Voilà bien des haut-le-coeur de bien pensants, Elio compris, accrochés à leurs privilèges et à leur tranquillité, tout heureux de prendre insidieusement à la lettre le message des syndicalistes. Derrière la représentation de Michel, c'est sa politique néo-libérale qui est pendue et brûlée. Point barre. Il ne faut pas être malin pour ne pas comprendre ce message lumineux. Ou de mauvaise foi.

  • Posté par Fernand Stenuit, mercredi 1 juin 2016, 15:51

    la liberté d'expression s'arrète, là ou commence la haine.

  • Posté par Jean-Paul Wilmes, mercredi 1 juin 2016, 14:39

    c est peut etre aussi ca la liberte d expression !

  • Posté par Vincent MARION, mercredi 1 juin 2016, 12:51

    Et le pire ! C'est que ces ... de syndicats se tirent une balle dans le pied. Ils ne revendiquent pas un "droit", ils ne se battent pas pour défendre les travailleurs. Ils font bloc contre le gouvernement actuel, en mettant la Belgique dans la M... Ils font montre d'un égoïsme crasse qui ne défend pas le service public et empêche les autres citoyens de vivre et travailler correctement. Les belles valeurs "sociales" qu'ils brandissent sont trainées dans la boue.

  • Posté par Jean-Marie Urbain, mercredi 1 juin 2016, 12:42

    Le mal est fait. C'est un peu tard de s'excuser après que cette sinistre mise en scène eut lieu. Et je suppose que des policiers ou des encadreurs de ces manifestants au sang rouge vif n'auront pas vu la mise en place d'une telle potence sur la grand'place de la ville et laissés les bourreaux agir impunément !! Pauvre Wallonie.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs