Accueil Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine: seuls deux cas de militaires belges partis pour l’Ukraine, selon Dedonder

Conformément aux Conventions de Genève, le fait qu’un militaire belge démissionnaire ou déserteur ait rejoint les forces armées ukrainiennes ne rend pas la Belgique belligérante.

Temps de lecture: 2 min

La Défense n’a connaissance jusqu’à présent que de deux cas de militaires belges partis pour l’Ukraine, a indiqué mercredi la ministre de la Défense, Ludivine Dedonder (PS), en commission de la Chambre. Qu’il soit d’active ou de réserve, un militaire belge ne peut aller se battre au service d’une armée étrangère.

Dans le premier cas, le militaire se trouvait déjà en Pologne lorsqu’il a informé son chef de corps de sa volonté de rejoindre la Légion internationale ukrainienne. Il fait l’objet d’une procédure de démission, la période d’absence illégale et de désertion ayant été atteinte le 28 mars. Dans le second cas, le 12 mars, un militaire a demandé et obtenu la résiliation de son engagement. Il s’est entre-temps arrêté en Pologne où il travaillerait pour une ONG.

Après 21 jours d’absence illégale, un militaire est réputé déserteur, une infraction susceptible de poursuites pénales, et son engagement est résilié d’office.

Le 24 février, date du début de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, et le 3 mars, dans des directives internes, le Chef de la Défense (CHOD), Michel Hofman, a lancé un appel particulier aux soldats belges pour qu’ils ne se laissent pas « entraîner par leurs émotions » et « séduire par la rhétorique », et a rappelé qu’une participation au combat en tant que militaire pouvait entraîner des « conséquences très lourdes ».

Conformément aux Conventions de Genève, le fait qu’un militaire belge démissionnaire ou déserteur ait rejoint les forces armées ukrainiennes ne rend pas la Belgique belligérante.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par D. Frederic, mercredi 30 mars 2022, 14:44

    Et ces deux-là, au contraire des terroristes parties se faire engrosser et revenir aux frais du contribuable n'auront pas droits à de grasses allocations familiales. Mais bon, padamalgam...

Sur le même sujet

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une