Accueil Séries

«En thérapie»: les maux du confinement au centre de la saison 2

Eric Toledano et Olivier Nakache donnent une suite à « En Thérapie », qui a remis la psychanalyse au goût du jour. Avec de nouveaux patients et en creusant les traumatismes liés au covid.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 7 min

D’un traumatisme à l’autre : la première saison de la série En Thérapie tournait autour des problèmes psychologiques consécutifs aux attentats de Paris de 2015, à travers un échantillon de personnages représentatifs, à divers titres, de la société française (interprétés par Reda Kateb, Mélanie Thierry, Pio Marmaï…). A la surprise générale, alors que l’Europe entrait dans la période de confinement strict, début 2020, la série, adaptée du format israélien BeTipul créé par Hagai Levi, allait rencontrer un très large écho, pour devenir la série la plus regardée de la chaîne franco-allemande, avec 54 millions de vues sur Arte.tv et une moyenne de 1,6 million de téléspectateurs pour la diffusion linéaire. Alors que la page « covid » se tourne, c’est précisément cette période qui suit le premier confinement qui sert de cadre à la deuxième saison de « En Thérapie », diffusée à partir du 7 avril sur Arte et sur Arte.tv, où les 35 épisodes sont déjà disponibles en streaming.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Séries

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs