Accueil Sports Football Diables rouges

Diables rouges: un rassemblement aux fortunes diverses

Si Roberto Martinez n’a pas poussé la logique des tests et des essais jusqu’au bout lors de ce rassemblement du mois de mars, certains éléments ont fait un pas supplémentaire vers le Mondial au Qatar. Pendant que d’autres s’en éloignent…

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

1

Ils ont marqué des points en vue du Mondial

Il a fait l’unanimité lors des deux matchs. Hans Vanaken a sans doute définitivement composté son billet pour la Coupe du monde en étant au rendez-vous de ce mois de mars. Et plutôt deux fois qu’une ! Le milieu de terrain du FC Bruges s’est érigé en patron de la sélection amputée de ses cadres les plus expérimentés. Double buteur de la tête, il a également marqué de son empreinte le collectif belge tant dans la circulation du ballon que dans les efforts défensifs. Jusqu’à être comparé à Kevin De Bruyne par Roberto Martínez. Sans doute exagéré mais le double Soulier d’Or 2018 et 2019 a clairement pris une autre dimension chez les Diables après un Euro frustrant, passé plus souvent en tribune que sur le banc.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs