Accueil Société

Coronavirus: l’OMS envisage un nouveau variant plus virulent en 2022

L’OMS a publié une version revisitée de son plan stratégique de lutte contre la pandémie et a exposé trois possibilités selon lesquelles le coronavirus pourrait se développer cette année.

Temps de lecture: 2 min

L’organisation mondiale de la santé (OMS) a exposé trois possibilités selon lesquelles le coronavirus pourrait se développer cette année, a indiqué l’organisation mercredi à Genève. L’une d’elles serait un variant beaucoup plus virulent, selon l’OMS.

L’organisation onusienne table sur une baisse graduelle de la contagion grâce à une meilleure immunité au sein de la population.

L’OMS a publié mercredi une version revisitée de son plan stratégique de lutte contre la pandémie.

« Sur la base de ce que nous savons désormais, le scénario le plus probable est que le virus va continuer à évoluer, mais que la sévérité de la maladie qu’il provoque va s’amenuiser au fur et à mesure que l’immunité augmente grâce à la vaccination et aux infections », a expliqué le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d’un point de presse.

Des pics d’infections pourraient refaire leur apparition, ce qui nécessiterait des rappels de vaccination notamment pour les personnes vulnérables.

« Dans le meilleur des cas, nous verrions des variants moins sévères émerger ».

Mais « dans le pire scénario, un virus plus virulent et hautement transmissible pourrait émerger », explique le Dr Tedros.

Il faudrait alors modifier les vaccins existants et s’assurer qu’ils soient distribués aux personnes les plus vulnérables.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Smyers Jean-pierre, jeudi 31 mars 2022, 10:12

    Est-ce un hasard, mais les communiqués Belga sont ceux le plus souvent affublés d'un titre digne de la presse à sensation. Qui est l'auteur des titres? Belga ou le Soir? Mais surtout, qui est responsable des titres? Le Soir.

  • Posté par Alexan Hugues, jeudi 31 mars 2022, 9:47

    "Un titre accrocheur n'est pas nécessairement un bon titre" Bonjour, Je constate régulièrement que vous affublez certains de vos articles de titres qui ne reflètent pas ou qui reflètent mal le contenu de ceux-ci. Cette façon de faire me semble regrettable pour deux raisons. D’une part, elle risque à la longue d’accoler à votre journal une image de presse à sensations qu’il ne mérite pas selon moi. D’autre part, elle biaise l’information de celles et ceux qui, par manque de temps ou d’intérêt pour le sujet traité, s’arrêtent à la lecture du titre. Et vous ne me contredirez pas, je pense, si je dis que biaiser l’information va à l’encontre du rôle d’un média digne de ce nom. Le dernier exemple en date est votre article du 30.3.2022 intitulé « Coronavirus : l’OMS envisage un nouveau variant plus virulent en 2022 ». Même si envisager n’est pas synonyme de prévoir ni d’annoncer, ce titre anxiogène – on n’a vraiment pas besoin de ça par les temps qui courent ! – ne reflète pas fidèlement le contenu de l’article et, partant, le message de l’OMS. Celui-ci prévoit en effet trois scénarios possibles, dont celui proclamé par votre titre, mais précise que « le plus probable est que le virus va continuer à évoluer, mais que la sévérité de la maladie qu’il provoque va s’amenuiser au fur et à mesure que l’immunité augmente grâce à la vaccination et aux infections ». Ceci n’est évidemment qu’un exemple parmi d’autres. Je pense qu’il serait bon, tant pour la qualité de l’information dispensée à vos lecteurs que pour votre réputation, que vous modifiez votre façon de faire. Ça me paraît essentiel, bien plus que le nombre de « clic » généré par un titre. Cordialement, Hugues Alexan

  • Posté par curto calogero, jeudi 31 mars 2022, 8:53

    Ils le savent, qu'ils cherchent des solutions, c'est leurs rôles, le dire et rien faire cela sert à rien.

  • Posté par Donatien Cuber, jeudi 31 mars 2022, 8:00

    L'OMS envisage trois scénarios et vous choisissez bien entendu le plus catastrophique pour votre titre. Vous n'êtes plus des journalistes depuis longtemps, mais des putes qui font le tapin sur le Web.

  • Posté par Raspe Eric, jeudi 31 mars 2022, 8:25

    Et alors? Les vers de terre sont-ils plus jolis quand on a la tête dans le sable?

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko