Accueil Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine: bond de popularité de Poutine en Russie depuis l’offensive, selon un sondeur indépendant

Temps de lecture: 2 min

Quelque 83 % des Russes approuvent l’action de Vladimir Poutine, gagnant douze points par rapport à février, selon l’enquête publiée jeudi par l’institut russe indépendant Levada dont c’est le premier sondage depuis le début de l’offensive en Ukraine.

Seuls 15 % des Russes disent ne pas approuver l’action du président (-12 % en un mois) et 2 % sont sans opinion. Le Premier ministre Mikhaïl Michoustine gagne, lui, 11 points (71 %, contre 60 % en février) et le gouvernement 15 points (70 % contre 55 % en février).

De précédents sondages avaient été rendus publics ces dernières semaines et faisaient déjà état d’une cote de popularité pour M. Poutine à 80 % ou plus, mais ceux-ci étaient réalisés par des instituts pro-gouvernementaux.

Vladimir Poutine a justifié l’offensive militaire russe contre son voisin ukrainien en l’accusant d’avoir orchestré un génocide de russophones, et de servir de tremplin à l’Otan, menace existentielle pour la Russie.

Gare aux critiques

Ce message est relayé au quotidien par les médias d’Etat, tandis que les voix critiques ont été contraintes au silence ou à l’exil, sous peine de lourdes sanctions pénales en cas de propos dénigrant l’action de l’armée russe.

La Russie a aussi banni certains des plus grands réseaux sociaux – Facebook, Twitter, Instagram, TikTok – accusés d’avoir une ligne russophobe.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par mauroy charles, vendredi 1 avril 2022, 9:35

    On est pas le premier avril ???

  • Posté par collin liliane, jeudi 31 mars 2022, 17:16

    Un institut russe indépendant? ?? C'est une blague?

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, vendredi 1 avril 2022, 8:27

    Une blague de mauvais goût, oui.

  • Posté par Lecocq Jean-Louis, jeudi 31 mars 2022, 14:51

    Que vaut un sondage dans une dictature?

  • Posté par J.-M. Tameyre, jeudi 31 mars 2022, 13:40

    Que vaut un tel sondage si un inconnu vous appelle au téléphone, vous demande votre avis et que vous savez risquer 15 ans de prison en marquant votre désaccord ? (ou au moins un fichage là où la délation est monnaie courante)

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une