Accueil Sports Cyclisme

Patrick Lefevere sur une possible absence de Wout van Aert au Tour des Flandres: «Une course différente sans lui»

La présence de Wout van Aert dimanche sur la ligne de départ est compromise. Le champion de Belgique « ne se sent pas bien », et a renoncé à effectuer la reconnaissance du parcours du Ronde prévue ce jeudi.

Temps de lecture: 2 min

L’équipe Quick-Step Alpha Vinyl était plutôt discrète ces dernières semaines au point de ne plus être la référence dans les classiques printanières. « Nous avons beaucoup de malades, c’est ainsi ; nous devons l’accepter », a confié le manager Patrick Lefevere en conférence de presse jeudi.

« Il n’y a pas de raison spéciale, je ne dois pas me défendre. Il y a juste beaucoup de coureurs malades », a expliqué Lefevere. « A un moment donné, onze coureurs étaient malades. Certains coureurs ont récupéré, mais ils ne compteront certainement pas encore sur toutes leurs forces. »

Wout van Aert est incertain pour dimanche. « S’il ne prend pas le départ, le déroulement sera différent », pense Lefevere. « Mathieu (van der Poel) et Wout sont deux coureurs qui foncent toujours, qui ne spéculent pas, ils vont à bloc et ne jouent pas de petits jeux. Pour mon équipe, cela a déjà payé, car dans le final, ils se regardent parfois un peu trop. »

Le ’Wolfpack’ alignera le vainqueur sortant, Kasper Asgreen. « Je crois en lui. Il est en ordre et Florian Sénéchal va bien aussi. Nous ne sommes pas aussi forts dans la profondeur que les autres années, mais nous allons courir avec les gars qui sont disponibles. Lors d’A Travers la Flandre, nous n’étions pas si mal. Plusieurs gars ne sont pas là et ceux qui sont présents manquent encore un peu de rythme de course, mais je remarque une progression. »

Le ’Wolfpack’ est réputé pour prendre la course en mains. Selon Lefevere, « une manière différente de courir » sera nécessaire. « Nous devons être plus intelligents. Normalement, nous menons la course, mais ce ne sera pas le cas. Quoi qu’il en soit, nous ne paniquons pas. La panique est toujours mauvaise conseillère. Nous devons simplement tirer les leçons de cette période difficile et regarder les choses course par course. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cyclisme

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb