Accueil Présidentielle 2022

Macron en tête, Mélenchon en hausse… les enseignements du dernier sondage sur la présidentielle en France

Voici les dernières tendances à un peu plus d’une semaine du premier tour du scrutin.

Temps de lecture: 2 min

Emmanuel Macron et Marine Le Pen demeurent en tête pour la présidentielle, avec des intentions de vote stables aux premier et second tours d’une semaine à l’autre, tandis que Jean-Luc Mélenchon progresse, selon le baromètre OpinionWay-Kéa Partners pour Les Échos et Radio classique publié jeudi.

Au premier tour, le président-candidat est crédité de 28 % des voix, stable sur une semaine, tandis que sa rivale du Rassemblement national tient la barre des 20 %, devant le candidat LFI qui se hisse à 15 % (+1 point). Au deuxième tour, Emmanuel Macron l’emporterait avec 55 % des intentions de vote (stable) face à Marine Le Pen.

La candidate LR Valérie Pécresse perd deux points et descend à 10 %, ex æquo avec Éric Zemmour (+ 1 point). L’écologiste Yannick Jadot lui reste stable à 5 %. Fabien Roussel est crédité de 3 % des intentions de vote (- 1 point) aux côtés de Jean Lassalle, stable. La socialiste Anne Hidalgo demeure à 2 %, à égalité avec Nicolas Dupont-Aignan. Nathalie Arthaud et Philippe Poutou ferment la marche, tous deux crédités de 1 % des voix. Selon le baromètre, l’intérêt pour la présidentielle continue de remonter (+3 points) sur une semaine à 67 %.

Les intentions de vote ne constituent pas une prévision du résultat du scrutin. Elles donnent une indication des rapports de force et des dynamiques au jour de la réalisation du sondage.

Sondage réalisé du 28 au 31 mars par questionnaire auto-administré en ligne auprès d’un échantillon de 1.562 personnes inscrites sur les listes électorales, issu d’un échantillon de 1.641 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

Marge d’erreur entre 1,1 et 2,5 points.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Staquet Jean-Marie, jeudi 31 mars 2022, 19:25

    Ce qui va « faire » cette élection, ce sont les législatives qui suivront. Mais tous les partis-systèmes sont déjà en train de s’adapter pour maintenir le statu quo en termes de contenu idéologique. Il n’y a aucun problème avec la France, tout va continuer comme avant.

  • Posté par Lecocq Jean-Louis, jeudi 31 mars 2022, 19:07

    Comme quoi ça paie d’être pro Poutine.

Sur le même sujet

Aussi en Présidentielle 2022

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une