Accueil Culture Scènes

Procès Fabre: place à la défense, sans la présence de l’accusé

Le procès du chorégraphe Jan Fabre se poursuit ce vendredi. Le flamand, accusé notamment de violence, d’intimidation et de harcèlement sexuel sur le lieu de travail est à nouveau absent du tribunal.

Temps de lecture: 2 min

Le deuxième jour du procès de Jan Fabre, poursuivi pour des cas de violences, d’intimidation et de harcèlement sexuel dans sa compagnie Troubleyn, a débuté vendredi matin devant le tribunal correctionnel d’Anvers. Comme vendredi dernier, l’artiste était absent, alors que la parole est à la défense.

La semaine dernière, le ministère public a requis trois ans de prison ferme à son encontre.

L’avocate de Jan Fabre, Eline Tritsmans, a commencé son plaidoyer en déclarant que le chorégraphe reconnaissait qu’il avait commis des erreurs dans sa carrière, mais il ne s’agissait pas de délits. Maître Tritsmans affirme que 160 employés actuels et passés, brossent un portrait très différent de l’artiste que celui présenté par les parties civiles, qui l’accusent de violence, intimidation et harcèlement sexuel sur le lieu de travail.

Fabre regretterait son comportement « si des gens sont traumatisés par leur collaboration » avec lui. « Mais mon client n’est pas un criminel qui a besoin d’être enfermé », dit Tritsmans. « Nous devons nous demander si, pour chaque expérience négative, nous devons trouver un responsable, un criminel ».

Tritsmans estime que la demande de l’accusation, trois ans d’emprisonnement effectif, n’est « pas sérieuse ». Elle trouve également que le procès est déjà trop médiatisé. « Jan Fabre est diabolisé, déshumanisé », exprime Tritsmans. « On dirait qu’il est un homme assoiffé de pouvoir et qu’il y a une culture du silence, mais ce n’est pas vrai. Il peut être un véritable “fauteur de troubles”, impulsif et instinctif, et il ne craint pas la confrontation. Mais il est aussi généreux, donne beaucoup d’amour et d’amitié, et il veut tirer le meilleur des autres. Beaucoup le soutiennent inconditionnellement ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Scènes

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une