Accueil La Une Belgique

Attentats à Bruxelles: le 112 de Louvain reconnaît avoir manqué d’un coordinateur des opérations

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Le responsable de la centrale 112 du Brabant flamand, Erik Engels, a reconnu mercredi devant la commission d’enquête parlementaire qu’il avait manqué d’un coordinateur des opérations après l’attentat commis à l’aéroport de Zaventem. Le déclenchement du plan provincial d’urgence implique de désigner un directeur chargé de la coordination des opérations de secours (Co-Ops). Ce ne fut pas le cas le 22 mars à l’aéroport national. Confronté à une multitude d’appels, la centrale a parfois eu du mal à savoir quelle était la fonction de la personne qui s’adressait à elle. Elle a choisi de se fier au directeur médical sur place, de suivre ses directives et a le sentiment d’avoir fait le bon choix.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs