Accueil Sports Tennis

Roland Garros: «C’est dangereux» déclare Djokovic, qui se paye l’organisation du tournoi

Novak Djokovic a souhaité qu’un toit soit installé dans l’avenir sur le Central de Roland-Garros mercredi après avoir battu l’Espagnol Roberto Bautista dans un huitième de finale disputé en deux jours à cause de la pluie.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

« L es prévisions ne sont pas bonnes dans les jours à venir, c’est la raison pour laquelle nous devrions avoir un toit ici, et j’espère que nous en aurons un bientôt  », a dit le Serbe, vainqueur 3-6, 6-4, 6-1, 7-5.

Le N.1 mondial avait raté son premier set disputé la veille sous le crachin. Au retour des vestiaires, après une interruption, il avait fait mine de s’échauffer avec un parapluie dans la main gauche. Il avait ensuite commencé à prendre l’avantage sur Bautista.

«  Les conditions étaient limites toute la journée hier. Nous avons joué plus de deux sets sous le crachin. Il n’y a eu que cinq ou dix minutes sans pluie. C’était difficile de bien jouer. C’était aussi un bon test mental pour nous tous  », a-t-il commenté.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Tennis

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs