Accueil Sports Football Football belge Charleroi

Edward Still avant le choc face à Anderlecht: «Parler de match de prestige, cela ne nous intéresse pas»

Les Carolos se déplacent à Anderlecht ce dimanche, avec la volonté de réaliser une performance face à une équipe du top 5. Edward Still récupère Morioka, tandis que Bayo est fit. Seul Van Cleemput manque encore à l’appel.

Temps de lecture: 2 min

Pour le déplacement à Anderlecht, dimanche, Edward Still pourra compter sur un groupe quasiment au complet. À part les jeunes Mehdi Boukamir (victime d’un gros tacle avec les U18 belges et qui devra être opéré) et Fabio Ferraro (en revalidation), seul Jules Van Cleemput doit encore ronger son frein. « Jules continue sa revalidation suite à sa blessure au pied. Mais il est déjà très bien », explique le coach carolo, qui pourra par contre compter sur Vakoun Bayo débarrassé de ses ennuis aux ischios qui l’avaient incité à quitter prématurément la pelouse face au Cercle Bruges. De même, Ryota Morioka rentre de suspension. La sélection définitive sera connue ce samedi.

Les internationaux, eux, sont tous là. « Ils sont tous revenus de leur sélection. C’est très bien pour les joueurs concernés, d’autant que certains n’avaient pas été appelés la dernière fois. Mais c’est également une bonne chose pour le groupe d’avoir 10 ou 11 joueurs appelés en sélection. », poursuit Edward Still.

« Reconnecter le groupe après la trêve internationale »

Face aux Mauves, les Zèbres voudront valider définitivement leur billet pour les Europe playoffs (ce qui ne fait plus guère de doute) tout en confortant leur capital points (qui sera divisé en deux). Mais ils voudront aussi prouver qu’ils peuvent rivaliser avec une équipe du top 5 (ils n’ont battu que Gand jusqu’ici) et rehausser leur prestige.

« Chaque match a son histoire. Celui-ci est différent de notre dernière confrontation avec le Cercle comme il sera différent de notre prochain match contre Zulte Waregem. Parler de match de prestige, cela ne nous intéresse pas. On est concentré sur le contenu du match. On veut être certain que notre plan de jeu est prêt et que tout le monde est en phase ce plan de jeu. Après une trêve internationale, c’est un défi que tout le monde se reconnecte le plus vite possible à l’identité et à l’énergie de l’équipe », conclut Still.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Charleroi

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb