Accueil Monde Europe

En Hongrie, l’inamovible Orban se prépare à un quatrième mandat

Malgré une campagne bousculée par la guerre en Ukraine voisine, le dirigeant magyar s’appuie sur une base militante loyale et un régime autoritaire cadenassé qui devraient assurer sa réélection lors des législatives de ce dimanche.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

C’est un affrontement aussi attendu que la présidentielle française. D’un côté, le Premier ministre sortant, Viktor Orban, chef à poigne de la Hongrie depuis 2010 et modèle des droites radicales désireux de consolider son emprise sur le pays. De l’autre, le conservateur proeuropéen Peter Marki-Zay, leader d’une alliance d’opposition hétéroclite et outsider entendant renverser l’exécutif jugé « le plus corrompu de l’histoire magyare ». Les élections législatives de ce dimanche arbitreront le match.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

21 Commentaires

  • Posté par STORDIAU Pierre, lundi 4 avril 2022, 15:17

    Lorsque on constate; que pour de vrais pays démocratiques; le "temps de parole médiatique" est équitablement réparti ... mais qu'ici l'opposition n'a eu que 5 (cinq) minutes ! Lorsque l'on voit que la question électorale (les votes) a été DOUBLÉE d'une sorte de referendum sur la "question des LGBTQ" propice au candidat Orban ... Je trouve qu'il est difficile de parler "d'élections équitables"; honnêtes et démocratiques ! Et je me limiterai à ça ... pour le reste, référez-vous à l'excellent article en référence.

  • Posté par Vanloo , dimanche 3 avril 2022, 14:19

    Pour faire très court pour les nuls d'un côté et les "puristes et donneurs de leçons de l'autre" Dictature = ferme ta gueule Démocratie = cause toujours

  • Posté par STORDIAU Pierre, lundi 4 avril 2022, 15:17

    Et pour les Trolls : "branchez-vous sur Sputnik ou RT " !

  • Posté par Patrick Yamedjeu, dimanche 3 avril 2022, 9:15

    A lire l’article, on en déduit donc que la Hongrie n’est pas une démocratie. Ou alors c’est juste parce que celui qui risque de gagner n’a pas le profil souhaité. Je parie que si dimanche soir, l’opposition était devant, on aurait des articles du genre « la Hongrie avait le bon choix ».

  • Posté par Coppens Jean-pierre , dimanche 3 avril 2022, 14:24

    Et voilà. Staquet sous-fifre servile du FSB se mue en Staquet-Calimero. Quel prodigieux transformiste vous êtes ! Vous pouvez aussi rappeler les menaces de mort…et je ne sais plus quelles autres âneries dont vous êtes coutumier.

Plus de commentaires

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs