Accueil Belgique

«Je mène une guerre culturelle sur Twitter»

Le président du MR assume totalement sa stratégie et son ton sur le réseau social : « On est sur Twitter pour imposer un thème ou une tonalité. Il faut y gagner cette guerre culturelle et ensuite faire passer le débat dans le grand public. »

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe du service Politique Temps de lecture: 3 min

Georges-Louis Bouchez « ne regrette pas le moindre (de ses) propos » sur Twitter. « Ce sont les codes du réseau social, avec un style beaucoup plus direct, cash », défend-il. Il explique ainsi sa stratégie : « Sur Twitter, on est face aux médias, aux décideurs, aux faiseurs d’opinion, pas au grand public. C’est un peu une guerre culturelle qui s’y mène. On y est pour imposer un thème ou une tonalité, c’est l’antichambre du débat public. Il faut donc gagner cette guerre culturelle sur Twitter et ensuite faire passer le débat dans le grand public. J’y suis donc plus offensif, plus incisif que mes prédécesseurs, d’autant qu’Ecolo a de grands supporters parmi les utilisateurs de Twitter, ce qui donne une vision un peu monochrome. »

Offensif ou agressif, voire insultant, vis-à-vis de collègues ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs