Accueil Belgique Politique

Georges-Louis Bouchez à l’attaque sur Twitter

Georges-Louis Bouchez tweete bien (bien) plus que ses homologues francophones. S’en prenant durement à ses partenaires. Et ciblant ouvertement la presse. Menant ce qu’il appelle « une guerre culturelle » sur ce réseau. Analyse de six mois des comptes @GLBouchez, @PaulMagnette et @jmnollet.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe du service Politique Temps de lecture: 5 min

Twitter, outil de communication politique : on ne vous apprend rien. Mais tous n’en font pas le même usage.

La preuve par les chiffres. Présent sur Twitter depuis septembre 2010, Georges-Louis Bouchez y totalise 58.096 tweets (au 31 mars). C’est… 17 fois plus que Paul Magnette (présent sur le réseau social dès février 2009), avec 3.414 tweets. Jean-Marc Nollet en affichant 13.848 depuis octobre 2012.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

25 Commentaires

  • Posté par Frissen JM, mercredi 13 avril 2022, 12:20

    La bêtise abyssale, c'est dans ton cerveau qu'elle est pauvre type imbu. Si encore ce gnome était capable de proposer autre chose que des idées conservatrices d'un autre temps (enfin, soyons honnêtes, elles reviennent à la mode et c'est bien la preuve que notre monde court à sa perte), des recettes éculées dont les limites ont été démontrées à maintes reprises depuis plusieurs années (baisser les charges des entreprises - qui ne font que ça depuis 20 ans -, travailler pour sortir de la pauvreté - sauf que certains y restent dans la pauvreté même en travaillant pauvre con ! - diminuer les impôts - ben oui hein... on ne gagne jamais assez et il faudra donc aussi diminuer les prestations sociales pour tous ces "parasites" pour lesquels "ceux qui travaillent vraiment" (pas ceux qui courent derrière des camions-poubelles, eux, ce sont des ratés qui méritent ce qu'il leur arrive -), les "entrepreneurs" (y compris de vent, webmasters, bitcoineurs, branleurs en tous genres) doivent payer des impôts (les pauvres). Dire qu'il y a 10 ans, j'avais la carte de ce parti. Sa tendance "moi moi moi et les autres n'ont qu'à crever" est de plus en plus pathétique. Et je comprends de mieux en mieux mes choix. DéFi est le seul vrai parti libéral dans nos régions francophones. Le MR finira facho si cela doit lui servir.

  • Posté par Luc Denruyter, mercredi 13 avril 2022, 9:18

    Georges-Louis qui ... ?

  • Posté par Otte Gérard, mercredi 13 avril 2022, 2:44

    Allegretto : Il tweete il tweete le roquet, le roquet du bleu joli, il a tweeté par ici, il retweetera par là.

  • Posté par Rahier Pierre, dimanche 10 avril 2022, 10:23

    GLB... Un mec imbu de lui même, insupportable à mes yeux et mes oreilles. Beurk !

  • Posté par Fonder Daniel, mercredi 6 avril 2022, 9:47

    La vérité blesse ... surtout les journalistes ... et la stratégie Pastèque de la RTBF n'est plus à démontrer ... on doit se souvenir du temps où les libéraux avaient totalisé les temps d'antennes ... ce temps là est dépassé, maintenant la brigade verte de la RTBF enchaîne les séquences planifie les sujets veille à focaliser les esprits ... on a connu les séquences répétitives sur Fukushima, ... et cette semaine la séquence GIEC préparée, largement commentée par les amis, suivie d'évocations littéraires, de conseils répétitifs avec l'alibi du gaz russe et en prenant soin de ne jamais citer le nucléaire et la constructions de scandaleuse de nouvelles centrales au gaz ... plein de bon sens, GLB ne fait qu'appuyer sur les endroits où cela fait mal ... reste qu'il faut le supporter ... un peu trop fréquemment ...

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs