Accueil Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine: malgré les mises en garde de l'Europe, la Chine reste solidaire de la Russie

Les Européens ont mis en garde leurs interlocuteurs chinois contre les conséquences néfastes d’un soutien, non plus verbal, mais actif, à l’entreprise belliqueuse du Kremlin. Le message est passé. Mais a-t-il été entendu ?

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 6 min

La guerre en Ukraine vient, aussi, bouleverser la relation compliquée de l’Union européenne avec la Chine. Depuis trois ans, ce formidable client (et réciproquement) est qualifié par l’UE de « partenaire » mais aussi de « concurrent stratégique » et de « rival systémique » – nos démocraties vs. son économie étatique, le parti unique, la présidence « à vie » et les violations massives de droits fondamentaux. Faut-il y voir désormais un adversaire ?

Car, malgré la conviction des Européens que l’offensive lancée par Moscou a pris Pékin par surprise – la Chine n’avait pas évacué ses ressortissants d’Ukraine ! –, l’Empire du Milieu n’a pas renié son alliance de circonstance avec le maître du Kremlin. Le pacte a été scellé dans un long document signé le 4 février. Or, depuis, la Russie a envahi l’Ukraine. Et Vladimir Poutine est jugé par Washington et par Bruxelles responsable de crimes de guerre.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

43 Commentaires

  • Posté par Joute Dodo, lundi 4 avril 2022, 11:51

    Hormis le covid et cacher le génocide contre les Ouïgours, les chinois vont se prendre un 3ème problème: la perte des marchés occidentaux. Pas tant par le fait de sanctions. Mais ils se montrent peu sympathique, les lignes logistiques sont trop longues, et on a les moyens de produire en Europe.

  • Posté par STORDIAU Pierre, lundi 4 avril 2022, 11:19

    Chinois et Russes; malgré des similitudes "communistes"; n'ont pas toujours été d'accord. Aujourd'hui les deux autocrates au pouvoir montrent une "similaire appétence" à la reconquête d'anciens fiefs perdus (Hong Kong; Mer de Chine; Taiwan; ex URSS; ...). Fort a parier qu'ils redessinent un "nouvel ordre mondial" ... comme si nous étions (déjà) dans une sorte de Yalta de "l'après 3ième guerre mondiale" ! ... et ceci sous le regard niais des attentistes ayant dernièrement voté "abstention" à l'ONU .

  • Posté par STORDIAU Pierre, lundi 4 avril 2022, 11:57

    ... sans oublier les bonnes vieilles recettes du passé (KGB; camps d'éducations Oïghours...) . Ah! Ce bon vieux Novichok !!

  • Posté par STORDIAU Pierre, lundi 4 avril 2022, 11:49

    Pour preuve, toutes les intimidations de Poutine à l'encontre des "ex URSS " et de Xi Jinping voulant faire de la Mer de Chine sa "mare nostrum", quitte a y englober les mers entourant le Viet Nam; l'Indonésie; la Malaisie; les Philippines ... ET TAIWAN !! Mais ce qui grince ... c'est qu'il faudrait réaliser ce plan machiavélique, tout en utilisant les codes (honnis) de "l'économie de marché" pour pouvoir engraisser sa machine de guerre. D'où le(s) paradoxe(s) que nous voyons aujourd'hui et qui craquent aux entournures : comment octroyer de la "démocratie" et des libertés (presse; manifestations citoyennes; élections; etc.) alors qu'ils doivent également vous "dominer" ! >>> d'où Tiananmen; Maidan; Navalny; lois anti-libertés Russes; etc...

  • Posté par Patrick Yamedjeu, dimanche 3 avril 2022, 13:38

    C’est curieux que soudainement l’Europe ait besoin de la Chine. Il y a encore quelques semaines, lUE répétait en synchronisation avec les USA que la Chine est la principale menace. Et maintenant, on lui demande de jouer le jeu. Heureusement que l’empire du milieu n’a pas la mémoire courte ou sélective.

Plus de commentaires

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs