Accueil Sports Tennis

Ernests Gulbis tackle Goffin: «Pas très fair-play de vouloir casser le rythme»

Le Letton n’a pas vraiment apprécié la demande du Liégeois d’arrêter la rencontre, alors que la pluie continuait de tomber sur le Court 1 ce mardi après-midi.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Ernests Gulbis (ATP 80) a quitté Roland Garros un peu frustré mercredi après sa défaite en huitième de finale contre David Goffin (ATP 13). Le Letton était notamment fâché sur les organisateurs, auxquels il reproche, à l’instar d’autres grands noms tombés en 8es, d’avoir mal géré la programmation perturbée par le mauvais temps des derniers jours. « Je ne pense pas que les joueurs doivent monter sur le court quand il pleut », a-t-il confié.

Ernests Gulbis en voulait également quelque peu à David Goffin. Le natif de Riga reprochait ainsi au Liégeois d’avoir voulu arrêter le match dès le deuxième jeu, mardi, alors qu’il venait de concéder sa mise en jeu. « C’était très étrange de la part de Goffin. Et je pense que ce n’était pas très correct. Il peut demander à ce que l’on arrête au moment où lui s’apprête à servir, mais pas quand c’est mon tour. Ce n’est pas très fair-play de vouloir casser le rythme de l’adversaire. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Tennis

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs