Accueil La Une Belgique

Les pôles territoriaux bouleversent le processus d’intégration

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 2 min

A la rentrée scolaire 2021, l’accompagnement des élèves à besoins spécifiques a débuté sa mue. Le système d’intégration qui permettait à plus de 10.000 élèves par an de bénéficier d’un accompagnement individuel dans l’enseignement ordinaire n’est plus. Du moins pour les élèves qui n’étaient pas encore dans le dispositif. Les autres peuvent conserver leur accompagnement individuel.

Par le passé, donc, l’intégration temporaire totale (ITT) permettait aux élèves en difficultés de rester dans l’enseignement ordinaire plutôt que d’être envoyés dans le spécialisé, avec toutefois un protocole adapté. On parle ici d’enfants présentant des troubles du comportement, un handicap léger, un trouble dys (dyscalculie, dyslexie, dyspraxie)… Concrètement, l’enfant était inscrit fictivement dans une école spécialisée, il poursuivait sa scolarisation dans sa classe habituelle, mais il bénéficiait d’un accompagnement individuel de minimum 4 heures par semaine.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs