Accueil Société

Climat: seuls des changements profonds permettront d’éviter le pire, selon le Giec

Le monde n’arrivera pas à limiter la hausse de la température à 1,5ºC. Mais il doit se presser pour éviter le pire, alerte le Giec. Les outils sont disponibles. Pas toujours les politiques.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 5 min

Nous sommes à un carrefour, le temps de l’action est venu. » C’est le président du Giec, le groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat, qui parle. « Nous sommes sur la voie rapide qui mène à la catastrophe climatique. Ce n’est pas de la fiction ou de l’exagération ! » C’est le secrétaire général des Nations unies qui alerte. « Notre bulletin “vert”  : nous sommes busés, ça ne fait pas un pli. » C’est la directrice du Programme de l’ONU pour l’environnement qui achève. Bref, le tableau n’est pas rose. Mais il est toujours temps de se ressaisir.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par Haegelsteen Philippe, mardi 5 avril 2022, 10:06

    Le Giec ferait mieux de condamner leurs petits copains pseudos "Ecolos" qui ont terrorisé depuis les années 70 tous les gouvernements européens et particulièrement l'allemand qui ont manqués de courage pour lutter contre cette idéologie mortifère. Non seulement ces "Ecolos" seront responsables de l'explosion de nos émissions de CO2 mais en plus ils nous ont livrés pieds et poings liés à cette crapule de Poutine. Ces "gens" portent une partie du sang des ukrainiens sur leurs mains. Le Giec est tout aussi irresponsable que les "Ecolos" !

  • Posté par COURARD DIDIER, mardi 5 avril 2022, 10:59

    Vous êtes complètement "à l'ouest"!

  • Posté par Fonder Daniel, mardi 5 avril 2022, 9:48

    Tinne la Groen et DeCroo savent-ils lire : "Et gare : les investissements que certains Etats réalisent actuellement dans les énergies fossiles pourraient devenir des actifs « pourris »" .... on parle de leurs nouvelles centrales au gaz !!!!

  • Posté par Fonder Daniel, mardi 5 avril 2022, 9:46

    Le GIEC devient une énorme pastèque politique ... un outil de pollution des idées et plus une rapport scientifique. Il est déjà utilisé abondamment par la RTBF et tous les média manipulés par les pastèques locaux.

  • Posté par collin liliane, lundi 4 avril 2022, 23:28

    Des outils existent effectivement. Ils s'appellent pilule contraceptive, stérilet, diaphragme, préservatif, capote, condom, coïtus interruptus, stérilisation ... Un sujet que le Giec se garde bien d'aborder. Comme nos pseudo-écolos qui préfèrent laisser entrer ici des populations très prolifiques et distribuer des allocations familiales.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs