Accueil Culture Cinéma

Gustave Kervern à propos de «En même temps»: «On fait des trucs sérieux sans se prendre au sérieux»

Le duo Kervern-Delépine revient pour un dixième long-métrage. Un film bien de circonstance à la veille de la présidentielle française.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 8 min

O n s’était dit qu’on ne ferait plus de film, et finalement on a eu une bonne idée… » Dans le cocon d’un hôtel bruxellois, au lendemain de l’avant-première du film chez nous, le duo Kervern et Delépine semble plutôt rassuré. Tourné en décembre, monté « à l’arrache », En même temps, leur dixième film ensemble, a été bien accueilli par le public bruxellois. « Il y a eu beaucoup de rires », dit Benoît Delépine. « C’est vrai qu’il y a une forme de crainte que les blagues ne fonctionnent pas, poursuit Gustave Kervern. Je ne suis même pas resté à la projection tellement j’étais stressé… Benoît est plus vaillant que moi là-dessus. On a décidé au dernier moment de sortir le film avant la présidentielle. Enfin, c’était notre idée dès le départ mais les acteurs n’étaient pas libres avant décembre. C’était donc une sorte de projection test qui va nous permettre de faire quelques adaptations. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs