Accueil Monde Union européenne

En Italie, une quatrième mafia inquiète l’Etat

Dans la région des Pouilles, la mafia foggiana sévit depuis plus de trente ans. Entre actes d’intimidation et infiltrations économiques et politiques, son pouvoir n’a cessé de grandir. Au point d’être désormais placée au même rang que les trois plus grandes organisations mafieuses italiennes.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

On l’appelle la « quatrième mafia ». Née au nord des Pouilles, le « talon » de l’Italie aux plages paradisiaques, la mafia foggiana se place désormais au même rang que les trois plus grandes organisations mafieuses italiennes : la ‘ndrangheta calabraise, la Cosa Nostra sicilienne et la camorra napolitaine.

Plutôt que d’une quatrième mafia, il serait plus juste de parler « des mafias ». En effet, depuis au moins trente ans, quatre clans contrôlent la province de Foggia : la Société Foggiana, les mafias du Gargano, de Cerignola et de San Severo. S’il s’agit bien d’organisations distinctes, dont les rivalités ont déjà mené à des guerres sanglantes, elles ont commencé à collaborer pour le bien de leurs intérêts économico-criminels communs.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs