Accueil Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine: «Dernière chance» pour les civils d’évacuer l’est

Le gouverneur insiste sur l’urgence de la situation : les civils qui désirent partir doivent se décider « aussi vite que possible ».

Temps de lecture: 2 min

Les jours à venir seront pour les civils de l’est de l’Ukraine « la dernière chance » d’évacuer la région, ont averti jeudi les autorités locales sur fond de crainte d’une offensive majeure de l’armée russe.

« Les prochains jours sont peut-être la dernière chance pour partir. Toutes les villes libres de la région de Lougansk sont sous le feu ennemi », a averti sur Facebook son gouverneur, Serguiï Gaïdaï, indiquant que les Russes « étaient en train de couper toutes les voies possibles de sortie ».

« Il faut se décider aussi vite que possible. La situation est très dégradée », a plaidé le gouverneur, annonçant la mise en place de « couloirs » pour évacuer jeudi les habitants de sept localités de cette région en partie occupée depuis 2014 par des séparatistes pro-russes. La veille, 1.200 personnes avaient pu être évacuées de la zone.

Le nouvel appel à partir concerne notamment la ville de Severodonetsk, la plus à l’est tenue par les forces ukrainiennes, régulièrement pilonnée par les forces russes.

C’est toute la zone du Donbass, ainsi que la région voisine de Kharkiv, que les autorités ukrainiennes appellent à évacuer, comme la vice-Première ministre Iryna Verechtchouk insistant mercredi qu’en cas d’offensive russe les civils toujours sur place allaient « risquer la mort ».

L’est de l’Ukraine est en effet désormais la cible prioritaire du Kremlin, et le ministère russe de la Défense a annoncé jeudi avoir de nouveau bombardé dans la nuit avec des missiles quatre dépôts de carburant ravitaillant les forces ukrainiennes.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une