Accueil Guerre en Ukraine

Le G7 demande la suspension de la Russie du Conseil des droits de l’homme de l’ONU

Les pays du G7 veulent poursuivre les auteurs du massacre de Boutcha.

Temps de lecture: 1 min

Les pays du G7 ont demandé jeudi la suspension de la Russie du Conseil des droits de l’homme des Nations unies, dans une déclaration commune.

«Nous sommes convaincus que le moment est venu de suspendre l’adhésion de la Russie au Conseil des droits de l’homme», proposition qui sera soumise au vote jeudi de l’Assemblée générale de l’ONU, indiquent les ministres des Affaires étrangères des pays membres du G7.

Ils promettent en outre que les auteurs du massacre de Boutcha «devront rendre des comptes et seront poursuivis».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Naeije Robert, jeudi 7 avril 2022, 13:39

    Cette demande est compréhensible. Mais quid des autres pays membres peu respectueux des droits de l'homme, dont la Chine, le Venezuela, Cuba, l'Erythree et le Qatar... et l'Ukraine elle-même classée 98ème pays sur 165 par ordre décroissant de respect des libertés individuelles (la Russie est en 126ème position...) . En réalité, les 47 pays membres de ce Conseil des droits de l'Homme sont un aéropage bien étrange, dont on pourrait questionner la réelle finalité

Sur le même sujet

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une